Bilan de la seconde édition du Hackathon de la BnF

Terminé

Dans le cadre de la Semaine de l’innovation publique, la seconde édition du Hackathon de la BnF avait lieu le week-end du 25 et 26 novembre 2017.

A l'issue de 24 heures ponctuées d'intenses séances de brainstorming, de phases de développement studieuses et d'une courte nuit, huit projets en lien avec le thème de la musique ont été présentés au jury et c'est l'équipe de MusiViz qui a été récompensée. Retour en détail sur cet événement et sur les services imaginés par les Hackathoniens. Le code source des différents projets a été déposé sur Github.

Projet victorieux : MusiViz, kaléidoscope sonore et visuel

MusiViz a pour point de départ le constat que l'aperçu visuel de documents sonores dans une liste de résultats de recherche ne permet pas véritablement d'appréhender leur contenu et leur contexte. Confrontée à cette problématique, l'équipe de MusiViz a imaginé deux fonctionnalités permettant d'améliorer la recherche et la consultation des documents sonores dans Gallica, en complément de leurs notices. La première consiste à proposer deux modes de représentation graphique du document, l'une sous forme d'ondes et l'autre d'un spectrogramme, un diagramme à deux dimensions représentant la fréquence et la puissance sonore en fonction du temps. Ces deux modes doivent permettre aux utilisateurs de visualiser le contenu d'un enregistrement sonore avant de l'avoir écouté : s'agit-il de musique ou d'un discours ? Quelles familles d'instrument contient-il ? Quel est son intensité sonore ? Les motifs qu'ils donnent à voir se retrouvent-ils dans d'autres enregistrements ? La seconde fonctionnalité concerne la contextualisation des documents sonores. MusiViz propose ainsi d'enrichir leurs notices à l'aide de ressources complémentaires disponibles ailleurs dans Gallica (images, partitions, articles de presse...).

Ce concept de visualisation enrichie des documents sonores et le prototype présenté ont sû convaincre le jury. MusiViz remporte ainsi la seconde édition du Hackathon de la BnF, succédant à Gallicarte, le projet de géolocalisation des résultats de recherche dans Gallica victorieux en 2016. Son équipe sera accompagnée pendant un an par la BnF et le prototype sera développé afin d'être intégré à l'environnement Gallica.

Almageste, les playlists au service de la médiation

Le projet Almageste propose une interface visuelle destinée aux établissements culturels, aux enseignants ou aux DJs permettant à ses utilisateurs de créer des playlists thématiques par style, période, région... et de favoriser ainsi la découverte des collections sonores.

BalaD, la visualisation de données musicales pour découvrir le fonds de l'IMEB

Le projet BalaD se base sur les collections de l'Institut international de musique électroacoustique de Bourges (IMEB), pour lesquelles il entend proposer un nouveau mode d'exploration et de valorisation à travers un outil de visualisation de données musicales.

Balade Musicale, la recommandation au service de la découverte

"Comment donner envie au Grand Public d’explorer les trésors de la collection musicale de la BnF ?" : voici la problématique de départ du projet Balade Musicale, qui place la recommandation au coeur de sa démarche. A partir d'une oeuvre du catalogue général de la BnF, l'outil imaginé propose ainsi sept oeuvres liées accessibles sous forme de carte, l'idée étant d'encourager l'exploration des collections en favorisant les rebonds d'oeuvre en oeuvre.

Galligames, découvrir les collections sonores par le jeu

L'équipe derrière le projet Galligames a privilégie une approche davantage ludique pour encourager la découverte des collections sonores de Gallica, en imaginant une série de jeux individuels ou multi-joueurs :

  • Blindtest : identifier l’auteur ou le titre d'un morceau proposé sous forme d'extrait, avec dans chaque cas des renvois vers des documents Gallica.
  • Timeline : classer des extraits d'oeuvres par ordre chronologique.
  • Gallirunner : jeu de plateforme où un extrait sonore est joué au rythme de la progression du joueur.
  • Patois Challenge : situer sur une carte de France les différents patois enregistrés dans le fonds des Archives de la Parole.

Gallipas, la musique à notre rythme

Le projet Gallipas a imaginé une application proposant des morceaux de musique issus de Gallica dont le tempo correspond au rythme d'une personne se déplaçant, qu'elle marche, court ou pédale.

RIMe, faire entendre les partitions

Le projet RIMe (Recherche Intelligente Musicale) exploite quant à lui le fonds de partitions numérisées disponibles dans Gallica, riche de près de 44 000 documents, en se proposant de les rendre audibles. En utilisant la technique de la reconnaissance optique de musique ou OMR (de l'anglais Optical Music Recognition), l'équipe de RIMe a imaginé un outil pour convertir ces partitions numérisées en fichiers audio au format MIDI.

Tous au concert, pour une découverte augmentée de la programmation de la Philharmonie

Le projet Tous au concert propose de découvrir l'environnement d'une oeuvre musicale avant d'aller l'écouter à la Philharmonie de Paris. A partir de la programmation de la salle, il met à disposition un outil de création automatique de pages agrégeant des documents sonores et visuels sur les compositeurs et les interprètes d'une oeuvre issus de différentes sources (Gallica, data.bnf.fr, Deezer, INA, Doremus).

***

Crédit des photographies : Christine Genin, Pauline Moirez, Matthieu Bonicel et Coline Blanpain.

Mots-clé: 
Hackathon
Musique

Commentaires

(1)

Bonjour à toutes et tous - Bravo pour toutes ces initiatives ! Je n'ai pu malheureusement me déplacer vers cette seconde édition - mais, dans la mesure du possible, vais m'efforcer de communiquer via FB, en particulier.

Ajouter un commentaire

Billets récents