La veille par Gallica Studio 20/04

btv1b550101062

Unique prise de parole par l’équipe Gallica sur cette plateforme ouverte aux Gallicanautes, cette veille hebdomadaire est l’occasion de faire le point sur ce qui pourrait constituer le monde numérique où se trouvera Gallica à moyen terme. Comme lors de la précédente veille, nous gardons un œil sur l’accélération des pratiques numériques liées au confinement. N’hésitez pas à partager votre veille en commentaires !

Dans la sphère publique

Le coronavirus révèle la nécessité de réduire la fracture numérique (CNUCED)

 « La pandémie de Covid-19 accélère la transition vers une économie numérique tout en exposant le fossé numérique entre les pays et les sociétés. » (ONU Info)

La culture revisitée

Place Culture at the Heart of the Response to COVID-19 argues new statement signed by IFLA

“Clearly healthcare workers and others providing essential services are often in the most difficult situations, and foremost in our thoughts. Nonetheless, as the statement stresses, we must also remember the potential for culture to provide solutions to concerns about well-being, social cohesion and resilience.”  (IFLA)

Soutien à la mobilisation des makers en période de crise sanitaire

« Ces initiatives permettent dans l'immédiat d'apporter un soutien local important aux soignant·e·s et aux autres personnels en contact avec les habitant·e·s (EHPAD, médecine de ville, commerces alimentaires...), et de réelles solutions de protection pour le reste de la population. Mais elles témoignent en même temps de l'importance de renforcer la collaboration des fablabs et des bibliothèques sur l'ensemble du territoire, en promouvant une culture libre et accessible à tou·te·s du "faire-ensemble". En effet, sans modèle en open acces, aucune production n'est possible. » (ABF)

Numérique et pouvoir d’agir (empowerment)

"Internet peut redevenir un bien commun si nous nous emparons des outils alternatifs aux Gafam" : entretien avec Maxime Guedj, co-auteur de "Déclic"

« Les Gafam, ces géants d'internet, n'ont jamais eu autant de pouvoir. Comment résister à leur emprise ? Une profusion d'outils alternatifs et de solutions respectueuses existent. Le confinement est le bon moment pour les découvrir. » (France Info)

Europe Must Take Urgent Copyright Law Action To Support Distance Learning & Research During the Coronavirus Pandemic

“During this unprecedented global emergency, LIBER calls on European Commissioners, Member State governments, publishers and authors to urgently help libraries, universities and other educational establishments, so that they can continue supplying researchers, teachers and students with access to books, archives and other instructional materials.” (LIBER)

Les signaux faibles de la veille techno

Avec autant de travail à distance, les logiciels low code et no code gagnent du terrain

« Les solutions low code et no code se sont bien adaptées aux start-up disruptives et pourraient maintenant faire leurs preuves dans les entreprises très dispersées. » (ZDNet)

Pour approfondir

The tech ‘solutions’ for coronavirus take the surveillance state to the next level

« A “post-solutionist” politics should begin by smashing the artificial binary between the agile start-up and the inefficient government that limits our political horizons today. Our question should not be which ideology – social democracy or neoliberalism – can harness and tame the forces of competition better, but rather: what institutions do we need to harness the new forms of social coordination and innovation afforded by digital technologies?  » (Evgeny Morozov, The Guardian)

Mots-clé: 
fracture numérique
culture et développement durable
fablab en bibliothèque
Internet
commun
open access
lox code
no code
solutionnisme

Ajouter un commentaire

Billets récents