La veille par Gallica Studio (27/09)

Unique prise de parole par l’équipe Gallica sur cette plateforme ouverte aux Gallicanautes, cette veille hebdomadaire est l’occasion de faire le point sur ce qui pourrait constituer le monde numérique où se trouvera Gallica à moyen terme. N’hésitez pas à partager votre veille en commentaires !

Dans la sphère publique

En donnant raison à Google, la CJUE enterre la vision française du droit à l'oubli

« Dans un jugement, la Cour de justice de l'Union européenne affirme que le droit au déréférencement, inscrit dans le RGPD, ne s'applique que sur le territoire européen et non pas dans le monde entier. Une décision lourde de conséquences. » (La Tribune).

La culture revisitée

The Strong Museum receives grant to fund exhibit on the cultural impact of video games

 « The Strong Museum has received a $700,000 grant from the National Endowment for the Humanities, funds it plans to bring an exhibit on the influence of video games have had on cultural history to life. » (Gamasutra)

Numérique et pouvoir d’agir (empowerment)

« La Silicon Valley ne donne plus de pouvoir aux gens, elle les déresponsabilise »

 « L'ancien investisseur qui avait suggéré à Mark Zuckerberg de ne pas vendre son entreprise vient d'éditer « Facebook, la catastrophe annoncée » chez Quanto. Désormais activiste, il tente de convaincre de la nécessité de briser le monopole des Gafam et exhorte les start-uppeurs à créer des entreprises avec du sens. » (Les Echos).

Le Sénat inscrit l'obsolescence logicielle dans le projet de loi pour une économie circulaire

Dans le cadre du projet de loi relatif à la lutte contre le gaspillage et pour une économie circulaire, des sénateurs, du groupe Communiste à l'Union centriste, ont défendu mercredi 25 septembre plusieurs amendements pour lutter contre l'obsolescence logicielle. (L’APRIL)

Les signaux faibles de la veille techno

Facebook rachète une start-up qui veut lire dans nos pensées

« CTRL-Labs a mis au point un bracelet capable de détecter les mouvements auxquels on se contente de penser, sans faire le moindre mouvement. Cette interface pourrait notamment être cruciale dans le contrôle de lunettes de réalité augmentée. » (01 Net)

Informatique quantique : Google a-t-il vraiment réalisé un pas de géant ?

Des chercheurs de la firme affirmeraient dans un article scientifique avoir procédé à des calculs impossibles à réaliser avec des ordinateurs classiques, même le plus puissant des supercalculateurs. (01 Net)

Pour et contre, de quoi se faire son avis sur la protection de la vie privée dans un monde numérique

Privacy in a digital world

Technological progress has created a situation of severe tension and incompatibility between the right to privacy and the extensive data pooling on which the digital economy is based. This development requires new thinking about the substance of that right. (Tech Crunch)

Les données personnelles : un levier pour différents régulateurs

« Le 7 février 2019, l’Autorité de la concurrence allemande sanctionnait Facebook pour l’exploitation croisée de données des utilisateurs sans leur consentement explicite. Un exemple significatif des interactions toujours plus fortes entre le droit de la protection des données personnelles, le droit de la concurrence et le droit de la consommation. » (LINC – Laboratoire d’innovation numérique de la CNIL)

La smart city est-elle autoritaire ?

« Vidéosurveillance, reconnaissance faciale, capteurs sonores… Autant de technologies qui promettent d’apporter protection et tranquillité aux citoyens. Récemment, la ville de Nice a testé un dispositif de reconnaissance faciale à l’occasion du carnaval. S’il a suscité la fierté de la municipalité et l’intérêt des agents de la collectivité, la Cnil est plus réservée et demande des précisions quant au fonctionnement de cette technologie et ses résultats. Faut-il surveiller la smart city ? » (La Gazette des communes, article payant)

La forme des choix : Données personnelles, design et frictions désirables

« Le laboratoire d'innovation numérique de la CNIL (LINC) publie son 6ème cahier Innovation et prospective, La Forme des choix - Données personnelles, design et frictions désirables : une exploration des enjeux du design dans la conception des services numériques, au prisme de la protection des données et des libertés. » (LINC-CNIL)

Mots-clé: 
droit à l'oubli
jeux vidéo
empowerment
obsolescence logicielle
cerveau connecté
informatique quantique
privacy

Ajouter un commentaire

Billets récents