La veille par Gallica Studio 26/11

Micro-ordinateurs Amstrad - CPC 464. Micro-ordinateur Amstrad CPC 464, n° de série du clavier 533-7834019

Unique prise de parole par l’équipe Gallica sur cette plateforme ouverte aux Gallicanautes, cette veille hebdomadaire est l’occasion de faire le point sur ce qui pourrait constituer le monde numérique où se trouvera Gallica à moyen terme. N’hésitez pas à partager votre veille en commentaires !

Dans la sphère publique

5G : l’Arcep lève le voile sur le processus d’attribution des fréquences

« L'autorité française de régulation des télécoms a donné jeudi le coup d'envoi officiel de la procédure d'enchères attendue par les opérateurs pour les fréquences qui seront utilisées pour la 5G, la nouvelle génération de technologie mobile, en publiant leur cahier des charges. » (La Tribune)

La GovTech, une opportunité sous-exploitée pour moderniser les services publics

« Les startups et les PME innovantes ne récupèrent que 2% du montant de la commande publique, soit à peine 4 milliards d'euros sur les 200 milliards que les acteurs publics dépensent tous les ans auprès des entreprises privées. De nombreux freins - législatifs, culturels - restent encore à lever pour que les startups aident mieux l'État à créer des services publics mieux adaptés aux attentes des citoyens. » (La Tribune)

La culture revisitée

The Culture Chatbot - engaging visitors with your collections

“How can cultural heritage institutions use chatbots to engage visitors, help them find content and answer common questions? The Culture Chatbot project has been exploring these questions, and in this post Pavel Kats from the Jewish Heritage Network, the organisation behind the project, explains the work they have done so far and how you can benefit from their expertise.” (Europeana Pro)

Numérique et pouvoir d’agir (empowerment)

Les géants de la tech ont-ils leur place dans l’open source ?

« Le débat sur l’implication des GAFAM dans l’open source est saisonnier. Mais derrière le fantasme d’une lutte violente entre ces deux univers a priori opposés, réside de réelles stratégies loin d’être manichéenne. » (Programmez !)

Les signaux faibles de la veille techno

Pourquoi Google mise sur les interfaces gestuelles pour ses futurs produits

« Après cinq années de recherche, Google a enfin lancé son « projet Soli » avec le Pixel 4. Ce petit capteur reconnaît les gestes et permet de contrôler son smartphone à distance. » (01 Net)

 

Image en haut de page :  Micro-ordinateurs Amstrad - CPC 464. Micro-ordinateur Amstrad CPC 464, n° de série du clavier 533-7834019 

Mots-clé: 
5G
GovTech
chatbot
opensource
interfaces gestuelles

Ajouter un commentaire

Billets récents