La veille par Gallica Studio 13/12

Consoles de jeux vidéo Magnavox - Odyssey. Console de jeux vidéo Magnavox Odyssey, n° de série 4164M091D, modèle d'exportation vers l'Europe

Unique prise de parole par l’équipe Gallica sur cette plateforme ouverte aux Gallicanautes, cette veille hebdomadaire est l’occasion de faire le point sur ce qui pourrait constituer le monde numérique où se trouvera Gallica à moyen terme. N’hésitez pas à partager votre veille en commentaires !

Dans la sphère publique

Baromètre du numérique : 95% des Français équipés d'un téléphone mobile

« Smartphone, Internet, messageries instantanées… Chaque année, le baromètre du numérique fait un tour d’horizon des usages des technologies de l’information et de la communication dans la société française. » (Vie-publique.fr)

Le gendarme de la concurrence américain envisagerait de sévir sur Facebook et les « apps »

« Selon le « Wall Street Journal », la Federal Trade Commission envisage une injonction préliminaire à des poursuites envers le géant des réseaux sociaux pour empêcher une intégration plus poussée de Whatsapp, Instagram ou Messenger dans Facebook. Le titre est chahuté à Wall Street. » (Les Echos)

La culture revisitée

Audiovisuel : 6 temps forts du projet de loi passés au crible

« Présenté le 5 décembre par le ministre de la Culture, le projet de loi sur la communication audiovisuelle, qui entend adapter notre modèle aux enjeux du XXIe siècle, s’est fixé un objectif : renouveler le rapport des Français à leurs écrans. Décryptage. » (Ministère de la culture)

Numérique et pouvoir d’agir (empowerment)

Civic tech, données et Demos : le cahier IP7 explore les liens entre démocratie et technologies

« La CNIL publie en décembre 2019 son septième cahier Innovation et Prospective, une exploration des enjeux de données personnelles et libertés dans les relations entre démocratie, technologie et participation citoyenne, notamment dans les services de la civic tech. » (LINC-CNIL)

[Baromètre LINC 2019] - Participation en ligne et données personnelles, entre méconnaissance et vigilance

« Alors qu’une petite majorité de Français a déjà utilisé une plateforme de participation en ligne, les citoyens restent méfiants dans l’utilisation de ces nouveaux outils politiques. Cela est également visible à travers la manière dont ils sont utilisés : avec précaution et une attention particulière aux effets sur la vie privée. » (LINC-CNIL)

Les signaux faibles de la veille techno

Emotion-detecting tech should be restricted by law - AI Now

“A leading research centre has called for new laws to restrict the use of emotion-detecting tech.” (BBC)

Twitter veut dynamiter les réseaux sociaux

« Twitter va monter une équipe nommée « Bluesky ». Elle développera des standards open source pour créer des médias sociaux décentralisés, afin de mieux traiter la désinformation ou les bulles de filtre. Twitter en sera utilisateur. » (Les Echos)

Pour approfondir

Smartphones, assistants vocaux… Les terminaux, maillons faibles de l’internet ouvert

« Depuis novembre 2015, le règlement européen 2015/2120 garantit le droit des citoyens à un accès internet ouvert, c’est-à-dire de pouvoir accéder librement à tout contenu présent sur internet et, en retour, de pouvoir diffuser sur internet tout le contenu qu’il souhaite.

En octobre 2016, à la suite de l’adoption de ce règlement, la loi pour une République numérique a inscrit dans le cadre juridique national le principe de neutralité d’internet et confié à l’Arcep un pouvoir d’enquête et de sanction afin d’en assurer le respect.

Si la majorité des dispositions du règlement sur l’internet ouvert concernent les obligations des fournisseurs d’accès à internet, pour l'Arcep, la chaîne d'accès à internet ne s'arrête pas aux réseaux d'accès : d'autres intermédiaires ont le pouvoir de limiter la capacité des utilisateurs à accéder à certains contenus et services sur internet. C'est le cas des terminaux (smartphones, tablettes, ordinateurs, etc.), contrôlés par un nombre réduit d'acteurs économiques, ainsi que de leurs systèmes d'exploitation et magasins d'applications.

Autrement dit, la liberté de choix de l’utilisateur vis-à-vis des contenus, services et applications sur internet n’est aujourd’hui garantie qu’au niveau du réseau et non du terminal. L’internet ouvert ne constitue un droit que sur un maillon de l’expérience utilisateur. » (ARCEP, rapport de février 2018).

Image en haut de page : Consoles de jeux vidéo Magnavox - Odyssey. Console de jeux vidéo Magnavox Odyssey, n° de série 4164M091D, modèle d'exportation vers l'Europe

Mots-clé: 
baromètre du numérique
Facebook
projet de loi sur la communication audiovisuelle
civi tech
participation en ligne
détection des émotions
Kate Crawford
standards open source pour médias sociaux
internet ouvert

Ajouter un commentaire

Billets récents