La Volière

Terminé
Répétition de la "Volière" au CRR de Paris

Auteur

Fabrice Guédy, compositeur et directeur musical de l’Atelier des Feuillantines

Partenaires

En bref

Le projet Volière s'est amorcé à la suite de la publication des carnets de notation des chants d’oiseaux d'Olivier Messiaen sur le site de Gallica, la bibliothèque numérique de la BnF et de ses partenaires de la BnF. Le Département de la musique de la BnF et Gallica Studio l'ont soutenu et ont fourni l'infrastructure nécessaire à sa réalisation. Le projet a permis d'élaborer de nouvelles formes de pédagogies, et a fait émerger des rapports à l'œuvre d'art d'un type nouveau.

Le projet Volière

Un carnet de voyage traditionnel contient généralement des écrits et des dessins. Ces dessins peuvent mettre en évidence un aspect d'un paysage de manière plus précise qu'une photographie : le dessinateur va mentalement enlever des éléments inutiles à son regard, et éventuellement rajouter des lignes qui ne se trouvent  pas dans l'image originale mais qui vont la rendre plus précise. C'est la raison pour laquelle beaucoup de livres de botanique, par exemple, vont représenter une feuille ou une plante non pas par une photo mais par un dessin, plus précis pour le naturaliste.

C'est ce que fait justement Messiaen en notant les chants d'oiseaux qu'il entend lors de ses promenades. En les notant, il va à sa manière dessiner des "lignes" qui vont les rendre plus précis. Les plus communes consistent à faire ressortir leur lien avec la rhétorique grecque : beaucoup de chants sont réduits à deux durées, la longue et la brève, faisant apparaître une suite de figures rythmiques comme des iambes, trochées, dactyles, anapestes... ou sur des périodes plus longues, des anaphores, épiphores...

Ci-dessous des iambes (1), des rythmes crétiques (2), des anapestes (3) :

   

extraits d'une grive musicienne notée le 4 mars 1956 à La Varenne St Hilaire entre 17h et 18h (voir sur Gallica ici). C'est l'un des oiseaux joués lors de la restitution du 8 juin 2019 et utilisé dans une pièce électronique.

Ci-dessous, deux figures mélangées : 1) la même séquence est jouée en réordonnant les notes différemment ; c'est la figure de la permutation ("Marquise, vos beaux yeux..."). Mais la première inversion prend la forme d'une anaphore ("Moi président..."). Il s'agit d'un rouge-gorge également entendu le 8 juin dans Le Printemps, pièce spécialement composée pour l’occasion par Fabrice Guédy.

En savoir plus

 

Le travail des collèges (Janson de Sailly, Paris et Garcia Lorca, Saint-Denis)

Les disciplines concernées ont été le Français (professeures : Véronique Assouline, collège Janson de Sailly et Mélanie Ory, collège Garcia Lorca), les Mathématiques (professeur : Zouhir El-Amri, collège Garcia Lorca), et la Musique (professeure : Véronique Jan-Laubraux, collège Janson de Sailly).

Les élèves ont utilisé les figures de rhétorique repérées dans les chants d'oiseaux pour produire un texte basé sur le Langage des Oiseaux du poète perse Attar.

En mathématiques, ils ont produit des volières à partir du chant d'un seul oiseau auquel ils ont appliqué des procédés de composition de Messiaen (les permutations symétriques) afin d'obtenir un désordre naturel. Ce travail, consistant à appliquer des procédés d'écriture instrumentale à des sons concrets, s'inscrit dans la mouvance émergente des Sound Studies.

En savoir plus

Le stage du 13 avril 2019 au Département de la musique de la BnF et au Conservatoire à rayonnement régional de Paris

Ce stage destiné aux élèves des conservatoires combinait une matinée de présentation des ressources du Département de la musique de la BnF, dont proviennent les documents de Messiaen, un cours théorique sur les techniques de composition de Messiaen, et une répétition l’après-midi au Conservatoire à rayonnement régional de Paris sur les chants d’oiseaux.

La visite du Département de la musique de la BnF

Les conservatrices du Département de la musique de la BnF, Catherine Vallet-Collot et Marie-Gabrielle Soret, ont accueilli élèves, professeurs et parents pour une visite de la salle de lecture du département à sur le site Richelieu-Louvois de la BnF, avec une présentation d’ouvrages liés aux bois provenant de la Réserve.

La salle de lecture du Département de la musique de la BnF sur le site Richelieu-Louvois

Catherine Vallet-Collot, Cheffe du Service des collections patrimoniales du Département de la musique et Marie-Gabrielle Soret, conservatrice responsable du fonds Messiaen

Méthode raisonnée... [de]... Flûtte traversière... par Mr Corrette…, Nouvelle édition, revûe, corigée et augmentée de la game du Haut-bois et de la Clarinette…,  [Paris] : aux adresses ordinaires, [s.d.] (RES-337)

Manuscrit de la Sonate pour basson avec accompagnement de piano, Camille Saint-Saëns, à Monsieur Léon Letellier, premier basson de l'Opéra et de la Société des Concerts (MS-843)

La visite s’est poursuivie par une présentation de documents originaux de Messiaen liés au projet Volière : la quasi-totalité des archives d’Olivier Messiaen et d’Yvonne Loriod est en effet conservée par la BnF, et mise en ligne progressivement sur Gallica. Les documents représentant les différentes étapes du travail de composition de Messiaen ont été présentés.

Un des carnets de notation de chants d’oiseaux de Messiaen

 

Vingt regards sur l’Enfant Jésus de Messiaen, manuscrit préparé pour l'édition

 

Photographies reliées du manuscrit de la Rousserolle Effarvatte préparé pour l'édition, annotées par Messiaen

 

Exemplaire annoté par Yvonne Loriod de l’édition des Vingt regards sur l’Enfant Jésus de Messiaen,
sur Gallica intra muros

En savoir plus

Le cours théorique sur Messiaen

Professeur : Fabrice Guédy (Atelier des Feuillantines)

Les élèves des conservatoires, parfois accompagnés de leurs parents et de leurs professeurs, ont assisté sur le site Richelieu de la BnF à un cours sur Messiaen, les techniques de composition utilisées dans les carnets de notation des chants d’oiseaux et les figures de rhétoriques employées. Le livret d’accompagnement des élèves est disponible ci-dessous, dans la rubrique “En accès libre”.

Cours sur Messiaen dans la salle Emilie du Châtelet (site Richelieu de la BnF)

En savoir plus

  • le livret d’accompagnement des élèves lors du cours théorique sur les techniques de composition de Messiaen dans les carnets de notation de chants d’oiseaux (stage du 13 avril 2019), sur le blog de l’Atelier des Feuillantines (fichier PDF)

Le travail instrumental des conservatoires avec l'Ensemble Intercontemporain

Professeurs : Mathieu Fevre, Benoît Savin, Eric Porche, Laurent Lefèvre, Patricia Kraeutler, Manuela Schlotterer, Charlotte Scohy, Agnès Violet, Franck Amet, Nora Cismondi, Vincent Lucas, Nathalie Rozat,Alexandre Chabod, Paul Meyer

Chaque élève a choisi un oiseau dans une base de données numérique constituée de partitions éditables des carnets de Messiaen ; ils les ont transposées pour leur instrument et les ont étudiées avec leur professeur. Un stage a alors été organisé au Conservatoire à rayonnement régional de Paris avec les solistes de l'Ensemble Intercontemporain : Sophie Cherrier, Didier Pateau, Martin Adámek et Paul Riveaux afin de travailler des techniques de jeu adaptées. Ils se sont alors entraînés à improviser des bifurcations dans la partition de l'oiseau, par exemple en regroupant des motifs similaires.

Répétition de la Volière au Conservatoire à rayonnement régional de Paris

En savoir plus

Improvisations et créations avec les nouvelles technologies

Au Conservatoire du 20ème arrondissement, les élèves de la classe de trompette d'André Feydy ont fait un travail d'improvisation avec le logiciel OMax de l'IRCAM, et les élèves de la classe de création musicale de Gino Favotti ont composé des séquences électroniques originales à partir des fichiers de notation musicale.

Le travail des Ateliers d'Arts Plastiques

Plusieurs ateliers d'arts plastiques ont permis aux élèves des collèges et des conservatoires, notamment ceux ayant suivi le stage avec l'Ensemble Intercontemporain, d'utiliser des méthodes de composition musicales pour produire des carnets de voyage graphiques au sein de la BnF, avec des méthodes et des contraintes similaires à celles que Messiaen emploie.

 

Un dessin “Carnet de voyage”

Le travail des classes de CE1 (avec le Conservatoire du 5ème arrondissement)

Après avoir reconnu dans le chant de la Rousserolle Verderolle un langage constitué de ceux des autres oiseaux, les élèves de CE1 ont fabriqué, comme le décrit Messiaen dans le tome V de son Traité de rythme, de couleur et d'ornithologie, un "super oiseau" à partir des qualités abstraites repérées chez des oiseaux singuliers.

A gauche : écoute et explications, à droite : fabrication d'un oiseau avec l'enseignant

Le travail avec les étudiants de l'université Paris Sciences et Lettres

Professeurs : Fabrice Guédy, Atelier des Feuillantines, Jean Bresson, IRCAM.

Durant une semaine de cours à la fois théoriques et pratiques, un groupe d'étudiants de Master de l'université Paris Sciences et Lettres a procédé à des enregistrements de mêmes espèces que celles notées par Messiaen, puis à l'aide d'outils de l'Ircam, ont procédé à leur retranscription afin de les comparer avec l'écriture des carnets, et composer des fragments originaux. Certains seront joués le 8 juin lors de la restitution du projet.

A gauche, captation d'un oiseau, à droite, étude de l'algorithme de quantification rythmique

La restitution du projet

Le 8 juin 2019 à la BnF sur le site François Mitterand, une restitution globale du projet aura lieu de 17h à 19h.

Les dessins des ateliers d’arts plastiques seront présentés dans le Foyer du Grand auditorium, accompagnés en fond sonore par les créations de Volières réalisées en cours de mathématiques à partir de la notion de permutations symétriques de Messiaen.

Dans le grand auditorium, les élèves des conservatoires et les solistes de l’Ensemble intercontemporain interpréteront le Printemps, pièce spécialement composée pour l’occasion par Fabrice Guédy, basé sur les carnets de notation de chants d’oiseaux de Messiaen. La pièce sera précédée de la diffusion des travaux de musique électronique des élèves du conservatoire du 20ème arrondissement et d’une improvisation de la classe de trompette, improvisation qui sera réinterprétée par le logiciel OMax de l’IRCAM, qui apprend en temps réel le style d’un musicien et interagit avec ce dernier pour donner lieu à une improvisation associant homme et machine.

Pendant tout le concert, une vidéo faite à partir des travaux d’arts plastiques sera projetée en accompagnement.

En savoir plus

 

Crédits photo

Atelier des Feuillantines et Cécile Quach.

Photo en haut de page et dans les vignettes : Répétition au Conservatoire à rayonnement régional de Paris (C. Quach, CC-BY-NC-SA)

Répétition du concert au CRR de Paris
Mots-clé: 
Messiaen
chants d’oiseaux
Atelier des Feuillantines
conservatoires
Musique
Partitions
arts plastiques
ornithologie
musicologie

Commentaires

(1)

J'admire particulièrement Messiaen

Ajouter un commentaire

Billets récents